Kimya veut dire « sérénité», il est le premier magazine Afro, ouvert sur le monde et qui apporte la diversité manquante dans les magazines belges... Un magazine tendance, moderne, socio-culturel tourné vers le futur et la réalité de la mixité culturelle caractérisant la Capitale Européenne et les principales villes de Belgique.

lundi 31 janvier 2011

A découvrir : Ethno Skies by Jay Lou Ava

"Ethno Skies est un projet concu sur la base des sonorites du balafon. Pourquoi le balafon? Tout simplement parce que cet instrument traditionnel africain est fait a partir de bouts de bois. Ethno Skies se presente donc à vous comme si Dame Nature, à travers le son de ses arbres vous embarque
dans un léger rêve, un voyage musical via mon Progressive Afro Jazz".

Jay Lou Ava


A lire : Noires blessures


" Mamad tente d'ouvrir les yeux, mais il n'y parvient pas. Ses paupières, gorgées de sel et de sang, refusent d'obéir à son cerveau. Un goût d'hémoglobine traîne sur ses lèvres sèches et bouffies. Le Blanc est méconnaissable. Une épaisse écume blanchâtre auréole les commissures de ses lèvres. Les veines de son cou tendues à se rompre. De grosses gouttes de sueur perlent sur son front, qu'il essuie du revers de sa manche retroussée, entre une calotte et une autre. Mamad n'a plus la force de crier. Du regard, il implore pitié.
Mais le Blanc cogne tel un forcené, tout en crachant ses injures. "
Deux hommes dans un pays d'Afrique non identifié. Laurent Kala, le Blanc, pris de folie furieuse, est sur le point de tuer Mamad, son domestique noir...
Comment les deux hommes en sont-ils arrivés là ?

Mamad White est le benjamin d'une famille nombreuse et monoparentale. Pour faire vivre la famille, sa mère vend des fripes sur les marchés. Mamad est celui sur qui repose tout l'espoir d'une famille, grâce à son exceptionnelle mémoire, il a peut-être une issue : faire des études et mettre la famille à l’abri. Mais comment réussir losqu'on est une victime de la faim ? Il a pensé un temps pouvoir échapper à sa condition précaire, mais le destin en fera le " boy " de Laurent. Laurent Kala est un français expatrié, employé d"une ONG qui milite pour la protection des animaux en voie de disparition. Son père était un humaniste rallié à la cause des Noirs. Il a été tué par un CRS noir, ceci lors d’une manifestation de protestation contre l’assassinat de Martin Luther King. Laurent est depuis, obnubilé par une soif de vengeance.
Il essaye d'échapper à ses démons. Mamad essaye de sortir de la misère.

Entre Haine et Amour, et non sans humour, Louis-Philippe Dalember appréhende ses personnages sans manichéïsme. " Noires blessures " n'est pas une oeuvre révendicatrice et militante, mais avant tout une oeuvre littéraire qui dresse des portraits émouvants d’hommes et de femmes dans un décor africain.
Louis-Philippe Dalembert, Noires blessures, Mercure de France, 221p., environ 16€

jeudi 27 janvier 2011

JULIEN FOURNIE ALL BLACK MODELS...2011


Julien Fournié au Top Noir ! Le créateur ( ancien directeur artistique de la maison Torrente ) a intitulé son défilé "premières couleurs" ET n'a fait défiler que des mannequins Noirs et Métissés...
Il a déclaré :
«Quand on sait que dans quelques temps, une grande partie de la population sera métissée, je n'arrive pas à comprendre qu'on dise encore que montrer une Noire pour vendre un parfum, ça génère moins de ventes...»
Julien Fournié, Haute Couture printemps-été 2011, semaine de la Mode à Paris,
le 26 janvier 2011.

mercredi 26 janvier 2011

Manu Dibango's New Soul Makossa !


"Rendons à César ce qui est à César" ...Manu Dibango, Michael Jackson, Rihanna, Eminem, Jennifer Lopez, Jay-Z, Kanye West,...and Manu Dibango !
SOUL MAKOSSA a bien été créé par Manu Dibango. Ecouté pour la première fois en 1972, l'énorme hit international a influencé de nombreux artistes et inspiré de nouveaux genres musicaux.

"L'artiste" en personne avec le concours du compositeur et chanteur à succès Wayne Beckford réalise

LA NOUVELLE VERSION de son hit légendaire .

tilidom file storage
Disponible en digital le 7 mars 2011.

A lire ou à relire : La Régente de Carthage !


A l'heure où la Tunisie vit une révolution et que ses autorités émettent un mandat d'arrêt international contre le président déchu Zine el-Abidine Ben Ali et son épouse Leïla Trabelsi, lire ce livre de Nicolas Beau et Catherine Graciet parut en 2009 nous éclairera sur la personnalité de celle qui a été la première dame de Tunisie pendant près de dix huit années, cette femme qui d'un côté est une femme libre et indépendante défendant le féminisme et d'un autre côté, intrigante, détestée dans tout le pays; et la main basse qu'exercait celle ci et son clan familial sur la Tunisie.
Une fulgurante ascension, de somptieux palais, la tentative de mainmise sur les secteurs clés de l’économie, le vol d'un yacht appartenant à un grand banquier français par le neveu de Leila... De l'intimidation à la mise en prison, les affaires de la famille Trabelsi se multiplient sur fond de pratiques mafieuses.
Quelques extraits:
" Son ascension fulgurante, Leila Trabelsi ne la doit évidemment guère aux études, qu'elle n'a pas faites, ni aux métiers modestes qu'elle a exercés. Elle a d'autres atouts dans son jeu : la patience, l'intuition, la manipulation, le secret, l'intrigue, le charme, la séduction - voire le concours de marabouts, longtemps avec l'aide de sa propre mère, Hajja Nana, disparue en avril 2008. Comme sa mère, la fille est en effet versée dans la superstition, la magie, les maléfices et les sortilèges. C'est la Salomé en elle qui a conquis peu à peu, dans les coulisses, les clés de l'influence, puis peut-être demain du pouvoir. Avec une infinie patience, Leila a tissé des liens indestructibles et noué des alliances qui reposent sur l'argent et la parenté. [...]
Pendant les quatre années qui ont suivi le mariage en 1992 de Leila avec Ben Ali, le clan Trabelsi s'est fait relativement discret. A partir de 1996, leurs appétits se manifestent de manière plus ostensible [...] Cette année-là, le frère aîné et bien-aimé de Leila, Belhassen, met la main sur la compagnie d'aviation qui va devenir Karthago Airlines. C'est lui qui deviendra le pivot des affaires financières de la famille [...].
Après Belhassen, Moncef ! Cet ancien photographe de rue a connu une belle carrière. Dans le passé, la Société tunisienne de banque lui a consenti un crédit pour devenir agriculteur. Son premier fils, Houssem, a créé une association, la Jeunesse musicale de Carthage, qui a la réputation de ne pas honorer ses contrats. Le deuxième, Moez, et le troisième, Imed - le neveu préféré de Leila -, ont eu à partir de 2008 de sérieux ennuis avec la justice française dans la fameuse affaire des yachts volés. A Tunis, Imed fait la loi. D'un coup de fil, il peut faire embastiller un adversaire ou au contraire libérer un trafiquant. Personne ne se risquerait à s'opposer frontalement à ce protégé du palais.
En 2002 encore, Ben Ali tentait de maintenir un semblant d'ordre. Ainsi, cette année-là, réunissait-il les principaux membres de la famille Trabelsi pour leur dire :
« Si vous voulez de l'argent, soyez au moins discrets. Trouvez des hommes de paille et des sociétés-écrans. » En d'autres termes, professionnalisez-vous ! Un conseil qui ne semble guère avoir été suivi. "
Nicolas Beau et Catherine Graciet, La Régente de Carthage, La Découverte, 178p., 14€

mardi 25 janvier 2011

Quand Samuel Eto'o reçoit une surprise...

Samuel Eto'o , l'attaquant mythique d'origine camerounaise, a eu une surprise pour lui sur un plateau télé en Italie samedi soir... dans l'émission Chiambretti night, sur la chaîne Italia 1.

lundi 24 janvier 2011

BLACK REVOLUTION.

François Durpaire, docteur en histoire et professeur d'université français, spécialiste de l'Amérique du Nord et des problèmes de diversité culturelle, nous propose une réflection sur la " poétique de la race " en introduisant deux textes de personnalité qui ont marqué l'Histoire Noire.
Dans " Black Revolution " se trouve une lettre de l'illustre Aimé Cesaire (1913-2008) à Maurice Thorez, lettre par laquelle il démissionne du Parti communiste français. Un document exceptionnel qui nous invite à repenser le combat pour l’égalité, en articulant pour la première fois la question sociale et celle de l’identité. Il y souligne la difficulté de la Gauche française à appréhender la " question noire ". Et un discours de Malcom X (1925-1965), prononcé le 15 février 1965. Quelques jours avant son assasinat, Malcolm X est victime d’un attentat à la bombe incendiaire à son domicile. Il prononce ce jour-là son plus grand discours, s’adressant aux opprimés du monde entier, il n’est plus le porte-parole d'une seule communauté mais un leader révolutionnaire de dimension internationale.
Une magnifique préface et deux textes majeurs à lire à l'heure où la question des identités est au coeur du débat public.

François Durpaire, Black Revolution, Demopolis, 172p., 15€

dimanche 23 janvier 2011

Lingerie ...

"L’univers de la lingerie se ré-invente, se re-visite, se re-compose, se re-crée"


Du 22 au 24 janvier se déroule le Salon International de la Lingerie 2011 à Paris. Sachez que les rondeurs se montrent

et sont dorénavant assumées !

C'est le retour de Bettie Page, du rétro, du vintage, de la pin up... En effet la saison 2010 - 2011 marque le retour du "Soutien-Gorge Obus ". Les grandes marques innovent dans du rétro, les collections sont baptisées "Vintage" ...Technique à l'ancienne, corset, porte - jarretelles, serre-taille...sont de retour !

pour plus ici...

©Empreinte

©Carlin

Bettie Page

A lire ! Le bédéiste Serge Diantantu



Serge Diantantu est un auteur et dessinateur de bandes dessinées Africaine et des Antilles. Il est né en République Démocratique du Congo. Il arrive au début des années quatre-vingts en France où après des études au Conservatoire National des Arts et Métiers de Paris, il embrasse une carrière de décorateur pour la télévision et le cinéma.
C'est pour la prévention contre le virus du sida qu'il se dirige vers la BD; il crée alors son premier album " Attention Sida " pour contribuer à la sensibilisation et la prévention de ce fléau. Le succès de cet album l'encourage à poursuivre sa voie dans la bande dessinée pour raconter l'Histoire Africaine.

Avec " Femme noire, je te salue ", Serge Diantantu rend hommage à ces femmes noires qui ont oeuvré contre l'esclavage, la discrimination des races, des sexes et l'égalité des peuples. De la reine Nzinga, en passant par Angela Davis jusqu'à Christiane Taubira. Près d'une soixantaine de portraits parfaitement illustrés de ces militantes révolutionnaires qui pour certaines peu connues ou déjà tombées dans l’oubli se sont levées pour que la liberté existe.
" Femme noire, je te salue" : une reconnaissance revendiquée tant par les femmes que par les hommes pour les femmes et pour la cause féminine.

Serge Diantantu, Femme noire, je te salue. Environ 13€

Serge Diantantu, Bulambemba, Memoire de l'Esclavage. Environ 13€

mercredi 19 janvier 2011

A découvrir... Ré Bahia




Marque anglaise, la créatrice, Orire Omatsola est originaire du Nigeria...

lundi 17 janvier 2011

A lire ! L'écrivain haïtien Dany Laferrière.

Tout bouge autour de moi.



« Tout cela a duré moins d’une minute. On a eu huit à dix secondes pour prendre une décision. Quitter l’endroit ou rester. Très rares sont ceux qui ont fait un bon départ. On s’est retrouvés à plat ventre, au centre de la cour. Sous les arbres. La terre s’est mise à onduler comme une feuille de papier que le vent emporte. Bruits sourds des immeubles en train de s’agenouiller. Ils n’explosent pas. Ils implosent, emprisonnant les gens dans leur ventre. Soudain, on voit s’élever dans le ciel d’après-midi un nuage de poussière. Comme si un dynamiteur professionnel avait reçu la commande expresse de détruire une ville entière sans encombrer les rues afin que les grues puissent circuler. »

Le 12 janvier 2010, Dany Laferrière se trouve à Haïti pour un festival. A 16h53 il dine au restaurant avec Rodney Saint-Eloi et Thomas Spear, lorsqu'ils sont pris dans le tremblement de terre.
Il écrit et témoigne de ce qu’il a vu pendant la catastrophe, puis quelques semaines plus tard à l’occasion d’un retour en Haïti.

Ce livre est un receuil de mémoires écrits en courts chapitres avec un titre par page.
Un récit dramatiquement réel.

Dany Laferrière, Tout bouge autour de moi, Grasset, 185 p., 15

jeudi 13 janvier 2011

A Voir ! KINSHASA SYMPHONY .


KINSHASA SYMPHONY

documentaire de Claus Wischmann et Martin Baer.


Kinshasa, la troisième ville d’Afrique avec ses 8 millions d’habitants, dans une misère omniprésente depuis 15 ans, un groupe d’autodidactes et amateurs maintient haut la flamme d'une manière inédite la musique dans la capitale congolaise : un orchestre symphonique ! Le seul d'Afrique Centrale.

Sans argent, sans infrastructure , les répétitions dans la rue, les acteurs ont surmontés les obstacles et affronté les formes musicales traditionnelles.

Pour certains au delà d'une passion, c'est une raison de vivre et l’espoir d’un avenir meilleur.Dans l’obscurité totale, deux cents musiciens jouent la neuvième symphonie de Beethoven, Carmina Burana, des œuvres de Dvorak et de Verdi...

Un témoignage émouvant et interpellant sur le choc des cultures.




A partir du 12 Janvier 2011 en Belgique


A lire ! Conversations avec moi-même...

Préfacé par Barack Obama, ce livre nous revèle d'une manière assez originale, une somme précieuse d'informations sur l' extraordinaire parcours personnel et politique de Nelson Mandela.

Voici un extrait de la lettre adressée à l'époque à Winnie Mandela depuis la prison de Kronstad en février 1975.

« […] La cellule est un lieu parfait pour apprendre à se connaître et pour étudier en permanence et dans le détail le fonctionnement de son esprit et de ses émotions. Les individus que nous sommes ont tendance à juger leur réussite à l’aune de critères extérieurs, tels que la position sociale, l’influence, la popularité, la richesse ou le niveau d’éducation. Ce sont bien sûr des notions importantes pour mesurer sa réussite et on comprend que beaucoup tentent d’obtenir le meilleur d’eux-mêmes sur ces points. Mais d’autres critères intérieurs sont peut-être plus importants pour juger de l’accomplissement d’un homme ou d’une femme. L’honnêteté, la sincérité, la simplicité, l’humilité, la générosité, l’absence de vanité, la capacité à servir les autres qualités à la portée de toutes les âmes- sont les véritables fondations de notre vie spirituelle. Mais cette réussite là n’est pas accessible sans un travail d’introspection véritable et une connaissance de ses forces et de ses faiblesses. La détention a au moins le mérite d’offrir une bonne occasion pour travailler sur sa propre conduite, corriger le mauvais et développer le bon que l’on porte tous en soi. La pratique régulière de la méditation, disons...

Il est possible que dans un premier temps tu aies du mal à identifier les éléments négatifs de ta vie, mais tu seras récompensée si tu en fais l’effort régulier. N’oublie pas qu’un saint est un pêcheur qui cherche à s’améliorer. »

Nelson Mandela


samedi 8 janvier 2011

Bye, bye Daddy Cool...


Il y a quelque jours on a encore dansé...
Daddy Cool, Rivers of Babylon, Sunny, Ma Baker, Rasputin,... Bobby Farrel
artiste et danseur hors pair aura marqué des générations avec le groupe mythique Boney M.




Tom Ford: The return 2011 ! Starring Beyonce, Liya Kedebe, Lou Doillon...


L’événement "fashion" du "chouchou" de la mode, dont toute la presse mode parle...



samedi 1 janvier 2011

Countdown...Tchin tchin... Happy New Year !!! Et nous voilà en janvier...




...

Coup de coeur ... STONED CHERRIE...




Derniers plans à offrir...

Staff Benda Bilili est un orchestre originaire de Kinshasa, en République démocratique du Congo, composé de personnes handicapées. Leur musique est un mélange de rumba congolaise, de reggae, de musique cubaine et de rhythm’n'blues.
En 2009, le groupe sort son 1er album « Très très fort » qui va vite connaitre un grand succès international.


Aloe Blacc est un chanteur américain soul, rappeur et musicien. Son premier album solo, intitulé Shine Through a été édité par Stones Throw Records en 2006, et son second album Good Things en 2010. Très orienté Soul 60/70’s, à la manière d’un certain Mayer Hawthorne, et bien aidé par un single ultra buzzé ("Dollar"), ce nouvel opus est un moment de maîtrise vintage ultime.


Découvrez Mayombe. Statuettes rituelles du Congo, le livre de Jo Tollebeek.


Sixième volet des aventures quotidiennes de la jeune Aya dans le quartier populaire de Yopougon, à Abidjan (Côte-d'Ivoire). Une saga africaine toujours aussi savoureuse, servie par des dialogues délicieux, un dessin joyeux et les souvenirs d'enfance de la scénariste.



EDITO

L'Afrique, notre Muse…
Pour nous qui l'avons quittée, Continent bien aimé,
cette Terre aux parfums boisés, sauvages et tropicaux… Envoûtante pour ceux qui l'ont découverte, mystérieuse pour ceux qui la rêvent…

L'Afrique est belle... l’Afrique est Grande, Source intarissable de Richesse.
Ô de notre Afrique, beaucoup vient, les grands hommes du passé et du présent ont puisé et puisent encore leur énergie de sa Substance… Parfum d'exil et de nostalgie…
Explosion de joies et de larmes…


En effet, elle inspire … Dans la mode,Yves Saint Laurent l'a célébré, Marc Jacob, John Galliano, Jean Paul Gaultier
et d’ autres suivent la cadence.

A travers temps, à la plume ou au fusain, certains peintres, poètes, écrivains, romanciers... la magnifie et d'autres y dénoncent la cupidité du colonisateur...

Que dire de l‘art de Picasso ? Il évoque les mystères des masques africains des Maîtres de la Magie.

Cette richesse, ces rites ancestraux, ces multiples traditions culturelles se reflètent avant tout dans les âmes de ses enfants. De là sont issus des Prodiges … à tout les niveaux.
Des illustres comme Camara Laye, Aimé Césaire,George Lilanga, Miriam Makeba... Mais aussi énormement d’oubliés ou des méconnus.

Rejaillir à la lumière ce fruit de l'Afrique, ici dans la Capitale Européenne et mettre en avant la mixité culturelle résultante, cela dans une totale harmonie et dans la sérénité avec
un regard définitivement tourné vers l’avenir…

Kimya, paix et sérénité , se lance ce défi. Mettre en avant l’Hérirage Africain , l’écrire sur nos pages aujourd’hui.

Dans la mode, de plus en plus de jeune issus de la diaspora créent leur marque et collaborent avec de grandes maisons de Haute Couture Parisienne. Ainsi , nous vous invitons à découvrir et redécouvrir ces dignes héritiers.

Johannesbourg et New York deviennent aujourd’hui des capitales «phare» de la Mode Africaine peut être que demain
Bruxelles sera une escale...

Nous irons à la rencontre de «Grands» de la littérature et du cinéma africains, en passant par des découvertes et révélations artistiques.

Dans la politique belge comme dans la vie active, on retrouve des hommes, mais aussi de plus en plus des femmes issues de la diaspora.

Nous présenterons des portraits de la Présence Africaine à travers les générations .


Kimya

MIZANI PAR L'OREAL

MIZANI PAR L'OREAL
De l'équilibre et du haut de gamme pour vos cheveux